Prises de positions

09 juin 2013

Revolte d'une cougar!

Révolte d'une cougar!

"cougar", le terme est à la mode et fait la "une" des magazines féminins. En fait, une ancienne et ancestrale discrimination de la femme mûre voire périmée...

Un homme de 60 ans avec une femme de 40 à 50 ans tout est normal.  La vie, la littérature, le cinéma  témoignent de cette banale évidence. L'homme mûr au summum de sa séduction et dans la plénitude de sa maturité  séduit de jeunes beautés,  c'est dans l'ordre des choses...

 Les people hommes pères à un âge avancé sont célébrés (cf. Johnny Halliday). Les femmes qui procréent après 45 ans  sont vilipendées et trainées dans la boue.

Une femme de 60 ans avec un homme de 52 ans est une cougar selon la définition : "qui sort ou cherche à sortir avec des partenaires ayant au moins huit ans de moins qu'elle. ».

Les "cougars" sont méprisées, voire tournées en ridicule depuis toujours. C'est ainsi que le répertoire français  met en scène des duègnes, les rôles de vieilles femmes ou vieilles filles le plus souvent ridicules, dont la Marceline du Mariage de Figaro semble être en quelque sorte le prototype.  "Elle est vieille, elle est moche, elle est en habit de duègne ; elle a des prétentions comiques, elle court après Figaro pour l'épouser. .... C'est Marceline, femme de charge et pot à tabac, la quarantaine bien tassée, avec ses appétits ridicules.

Une femme passé 45 ans qui aspire à une vie amoureuse et sexuelle est ridicule :  On attend d'elle qu'elle s'occupe éventuellement de ses petits enfants, pas qu'elle aspire à d'autres  caresses...

Une exception notable  : Jane Fonda... mais nous n'avons pas toutes la plastique et les liftings de Jane Fonda!

Pourquoi la ride du lion  de Léonardo Di Caprio serait un atout charme et la mienne devrait s'abreuver au botox?

Des Femen en "une" appréciées des bobos, mais pas avec des seins qui tombent!

Le désir pour un homme est compatible avec l'âge et la bienséance, voire est une preuve de santé psychique et physique.

Le désir pour une femme mûre est appétit ridicule, indécence, à cacher, taire...une tare... et à coup sûr une impasse et chemin de douleur à contenir...

Cette injustice me révolte !

 Je veux aimer et l'exprimer. Je veux vivre, désirer, faire l'amour avec mes rides.

Égalité maintenant!

Posté par Bernard Palissy à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]